Le littoral de la mer Blanche offre de bonnes opportunités dans l'eolien - Dare to be better ? OK !

Publié le 18 Décembre 2013

Le littoral de la mer Blanche offre de bonnes opportunités dans l'eolien - Dare to be better ? OK !

Le littoral de la mer Blanche offre de bonnes opportunités dans l'eolien

Le premier parc éolien arctique sera construit dans la région d'Arkhangelsk. Il est censé ravitailler en énergie quelque 100 000 foyers et deviendra un des plus importants parcs éoliens d'Europe.

Le parc sera construit par les spécialistes russes de la société Mejregionsoyouzenergo, de concert avec les partenaires allemands de SoWiTec. Le lancement est prévu pour 2015-2016.

En Russie, la construction des éoliennes remonte aux années 1920. Mais quelque temps après, le pétrole, le gaz et l'eau sont devenus les sources d'énergie prioritaires. A présent la Russie, à l'instar du reste du monde, opte pour des standards écologiques. D'après une prévision du ministère de l'Economie, ces 20 prochaines années, le coût des vecteurs d'énergie traditionnels sera multiplié par cinq. Un parc éolien fonctionne depuis plus de 10 ans à Kaliningrad. Le parc nouveau, un des plus important en Europe, sera situé au bord de la mer Blanche. Les chercheurs affirment que le vent soufflant même à une vitesse modérée pourra y produire des centaines de millions de kWh d'énergie électrique par an. L'analyste en chef du groupe d'investissement Nord-Kapital Roman Tkatchouk note à ce propos :

« Les zones littorales se caractérisent par des vents forts. Sur la mer Blanche, leur vitesse moyenne est de 7 m/s. Ce sont des vents réguliers qui soufflent en permanence. En ce sens, le littoral de la mer Blanche offre de bonnes opportunités. »

La construction de parcs éoliens est également prévue sur la presqu'île de Kola, qui présente des difficultés pour l'utilisation d'autres types d'énergie : y transporter du charbon ou du gaz serait onéreux et compliqué. C'est dans les régions comme celle-ci que les sources alternatives seront demandées en tout premier lieu, estime Iouri Rykov du département énergétique de l'Institut de l'énergie et des finances :

« Dans les conditions de la Russie, l'énergie éolienne aura plutôt un caractère local. Elle sera développée dans les régions où la construction des gazoducs, des oléoducs et des lignes de transport d'énergie présente des problèmes. Dans une région éloignée, il est plus facile de construire une centrale éolienne avec des batteries qu'un pipeline. »

Les spécialistes ont calculé que l'utilisation de l'ensemble du potentiel de l'énergie éolienne en Russie permettrait de multiplier par plusieurs fois les quantités d'énergie électrique produites à l'heure actuelle. Cela demandera certes de gros investissements. L'aménagement du nouveau parc éolien coûtera environ 16 milliards de roubles et les dépenses ne seront amorties qu'à l'horizon 2030. Les spécialistes promettent cependant que pour les consommateurs, le prix de l'électricité n'augmentera pas.


Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2013_12_18/La-Russie-construira-un-parc-eolien-en-Arctique-6823/

Dare to be better ? Ok !

Ookawa-Corp powered by B'Leader, energized by New3S, hosted by 3DWC.biz

Rédigé par OOKAWA-Corp

Publié dans #Russie, #Mejregionsoyouzenergo, #SoWiTec, #eolien, #arctique, #mer, #energie, #gazoduc, #oleoduc

Repost 0
Commenter cet article