ADWORDS de Google : Les notions de parasitisme économique ou de droit des marques NON retenus par les juges

Publié le 15 Décembre 2014

ADWORDS de Google : Les notions de parasitisme économique ou de droit des marques NON retenus par les juges

Les notions de parasitisme économique ou de droit des marques ne sont visiblement pas retenus par les juges qui estiment le fait d'acheter une marque concurrente comme expression-clé n'est en aucun cas du parasitisme ou de la contrefaçon si l'expression ou le mot n'apparaissent pas directement dans le texte de l'annonce Adwords.

Il existe plusieurs cas de jurisprudence, par exemple, celui-ci en avril 2014 ou auparavant celui-ci en 2013 ou celui-ci la même année.

Détourner du trafic sur le nom de marque de ses concurrents pour récupérer les visiteurs qui voulaient visiter leur site, c'est aisément possible avec Adwords. C'est ce que fait l'entreprise "Convertible de France" grâce au désengagement de Google et aux arrêts de la Cour de justice européenne..

Est-ce immoral ? Sans doute un peu. Est-ce condamnable ? Non, alors la fête continue.
J'ai pris cet exemple flagrant, mais il en existe d'autres. Voici comment cela fonctionne.

lire plus : http://blog.axe-net.fr/convertible-de-france-detournement-trafic/

On continue avec Topper, et ses 8 magasins sur Paris. Encore une fois, une enseigne connue du grand public avec une vraie visibilité dans la vraie vie. Une bonne raison une fois de plus d'acheter cette marque sur Adwords pour accaparer une partie de sa clientèle.

On continue avec Topper, et ses 8 magasins sur Paris. Encore une fois, une enseigne connue du grand public avec une vraie visibilité dans la vraie vie. Une bonne raison une fois de plus d'acheter cette marque sur Adwords pour accaparer une partie de sa clientèle.

ADWORDS de Google : Les notions de parasitisme économique ou de droit des marques NON retenus par les juges
En tapant cette requête "La maison du convertible", on voit clairement apparaître le site convertibledefrance.fr en première position des Adwords (entouré en rouge). Les résultats naturels (entourés en vert) affichent bien la bonne entreprise (avec la carte des magasins associés sur la droite).

En tapant cette requête "La maison du convertible", on voit clairement apparaître le site convertibledefrance.fr en première position des Adwords (entouré en rouge). Les résultats naturels (entourés en vert) affichent bien la bonne entreprise (avec la carte des magasins associés sur la droite).

La guerre du canapé convertible  Est-ce l'augmentation des prix des surfaces habitables qui en est la cause ? En tous cas, la thématique du canapé convertible permet d'assister à une véritable guerre sur Google au travers des annonces Adwords.

La guerre du canapé convertible Est-ce l'augmentation des prix des surfaces habitables qui en est la cause ? En tous cas, la thématique du canapé convertible permet d'assister à une véritable guerre sur Google au travers des annonces Adwords.

ADWORDS de Google : Les notions de parasitisme économique ou de droit des marques NON retenus par les juges
B'Leader : leader du referencement naturel !

B'Leader : leader du referencement naturel !

Rédigé par OOKAWA-Corp

Publié dans #ADWORDS, #Google, #parasitisme economique, #juge, #droit, #economie immateriel

Repost0
Commenter cet article
C
J'avais déjà remarqué ce phénomène puis l'ai lu sur le blog axe net.

C'est immoral d'un certain point de vue mais finalement rien n'empêche l'autre marque de faire la même chose.
Répondre