Imprimer du bois ou de la pierre en 3D, ce sera bientôt possible

Publié le 9 Janvier 2015

Imprimer du bois ou de la pierre en 3D, ce sera bientôt possible

Lors du CES 2015 qui se tient en ce moment à Las Vegas, le constructeur d’imprimantes 3D MakerBot a dévoilé une toute nouvelle génération de filaments composites. Ceux-ci permettront bientôt d’imprimer des objets en reproduisant les propriétés du métal, du bois ou du calcaire.

Au CES 2015, le constructeur MakerBot a annoncé une évolution majeure dans l’industrie des imprimantes 3D. Il proposera prochainement une nouvelle génération de filaments composites.

Jusqu’à présent, la grande majorité des imprimantes 3D destinées au grand public permettaient d’imprimer des objets uniquement en matière plastique, à base de bobines PLA ou ABS. Makerbot y ajoute le bois, la pierre et le métal… Pas directement, évidemment, mais intégrant sous forme de poudre ces différents matériaux au PLA. L’imprimante pourra ainsi reproduire la couleur de matériau de base mais aussi certaines de ses propriétés. Makerbot ne précise pas lesquelles, mais on peut d’ores et déjà penser au grain du bois ou du calcaire ou au froid du métal.

MakerBot vers une position dominante ?

Evidemment, on ne peut parler ici d’une véritable « révolution » : la démarche de Makerbot est loin de participer à la démocratisation de l’impression 3D. Cette nouvelle génération de bobines devra être associée à des extrudeuses dédiées à chaque type de matériau, accompagnées des drivers appropriés. Le fabricant précise que sa dernière génération d’imprimantes est équipée d’un Smart Extruder, simplifiant le remplacement du dispositif.

Autant dire que seul MakerBot aura la main sur ce nouveau type de polymère composite. La concurrence, y compris les systèmes open source, ne disposera probablement pas de la technologie adaptée avant longtemps, sauf efforts considérables de R&D. Le leader du marché s’arroge donc un contrôle plus serré sur la production de consommables, ce qui ne devrait pas faciliter l’accès du grand public à ce type de matériel. Sortie de ces nouvelles bobines prévue au second semestre 2015.

source : http://www.linformaticien.com/actualites/id/35352/imprimer-du-bois-ou-de-la-pierre-en-3d-ce-sera-bientot-possible.aspx

Rédigé par OOKAWA-Corp

Publié dans #CES, #imprimante 3d, #filament composite, #métal, #bois, #calcaire, #plastique

Repost 0
Commenter cet article