La population mondiale devrait atteindre 9,6 milliards d'habitants en 2050

Publié le 14 Juillet 2015

La population mondiale devrait atteindre 9,6 milliards d'habitants en 2050

La population mondiale actuelle de 7,2 milliards devrait augmenter de près d'un milliard de personnes au cours des douze prochaines années, pour atteindre 8,1 milliards en 2025 et 9,6 milliards en 2050, selon un nouveau rapport des Nations Unies « Perspectives de la population mondiale : révision de 2012 » publié récemment au Siège des Nations Unies à New York.

Tous les deux ans, l'ONU entreprend une évaluation des tendances démographiques passées, actuelles et futures, une analyse publiée régulièrement sous le titre « Perspectives de la population mondiale ». La dernière en date, présentée le 13 juin 2013, comprend les données de 233 pays et régions à travers le monde.

Les régions en développement enregistreront la plus grande augmentation de population en passant de 5,9 milliards en 2013 à 8,2 milliards en 2050.

Sur la même période, la population des régions développées restera, quant à elle, largement inchangée à environ 1,3 milliard de personnes.

M. John Wilmoth, directeur de la Division de la population du Département des affaires économiques et sociales (DAES) de l'ONU a déclaré lors de la publication de cette étude : "Les tendances démographiques futures seront affectées par les trajectoires de ses trois composantes principales : fécondité, mortalité et migration, mais surtout par l'évolution de la fécondité".

Selon ce rapport, la croissance devrait être la plus rapide dans les 49 pays les moins développés, qui devraient doubler en taille, passant d'environ 900 millions d'habitants en 2013 à 1,8 milliard en 2050.

Les nouvelles projections apportent également des éclairages intéressants au niveau des pays. Ainsi, l'Inde devrait dépasser la Chine autour de 2028, date à laquelle les deux pays auront des populations de l'ordre de 1,45 milliard d'habitants.
La population indienne devrait continuer de croître pendant plusieurs décennies pour atteindre 1,6 milliard, diminuer lentement et se stabiliser à 1,5 milliard d'habitants en 2100. La population chinoise, quant à elle, devrait amorcer une diminution après 2030, pour atteindre 1,1 milliard d'habitants en 2100.

Le Nigeria devrait, lui, dépasser les Etats-Unis avant 2050, pour, à la fin du siècle, rivaliser avec la Chine comme le deuxième pays le plus peuplé du monde. En 2100, plusieurs autres pays devraient compter des populations de plus de 200 millions d'habitants, à savoir l'Indonésie, la Tanzanie, le Pakistan, la République démocratique du Congo, l'Éthiopie, l'Ouganda et le Niger.

Le rapport montre également que plus de la moitié de la croissance de la population mondiale d'ici 2050 devrait se produire en Afrique. La population de ce continent pourrait ainsi plus que doubler d'ici 2050, passant de 1,1 milliard aujourd'hui à 2,4 milliards en 2050, pour atteindre 4,2 milliards d'ici 2100.

"Globalement, la fécondité a baissé rapidement pendant les dernières décennies, en particulier depuis les années 60", a expliqué M. Wilmoth. "Plusieurs pays en développement, notamment la Chine, l'Inde, l'Indonésie, l'Iran, le Brésil ou l'Afrique du Sud, ont subi une chute accélérée du nombre moyen d’enfants par femme, ce qui, a-t-il précisé, a entraîné une diminution de la croissance des naissances dans la plupart du monde en développement."

Alors que la population du reste du monde devrait augmenter d'un peu plus de 10% entre 2013 et 2100, la population européenne devrait, quant à elle, diminuer de 14%, en raison d'une fécondité en dessous du taux de remplacement - 2,1 enfants par femme en moyenne - dans presque tous les pays européens.
Par conséquent, a fait observer M. Wilmoth, "ces populations vieillissent plus vite et sont confrontées à des défis en matière de santé et d’aide aux personnes âgées, dont le nombre est de plus en plus important. Certains de ces pays ont ainsi vu leur population décroître au cours de ces dernières années." Il s'agit principalement de la Russie et quelques uns de ses anciens satellites, de la Roumanie et de l'Allemagne.

Enfin, le rapport indique que l'espérance de vie devrait augmenter dans les années à venir, poursuivant une tendance apparue au 20ème siècle lorsqu'elle était passée de 47 ans en 1950-1955 à 69 ans en 2005-2010. Au cours des 40 prochaines années, l'espérance de vie au niveau mondial devrait atteindre 76 ans en 2045-2050 et 82 ans en 2095-2100, conclut le rapport.

Source : http://www.notre-planete.info/actualites/3766-population-mondiale-2050

Repost 1
Commenter cet article