LIQUID TELECOM déploie un nouveau réseau optique en Afrique

Publié le 6 Août 2015

LIQUID TELECOM déploie un nouveau réseau optique en Afrique

LIQUID TELECOM DÉPLOIE UN NOUVEAU RÉSEAU OPTIQUE EN AFRIQUE EN UTILISANT LA TECHNOLOGIE DWDM LONGUE DISTANCE D’EKINOPS

Liquid Telecom, le principal opérateur de télécommunications de gros en Afrique, a choisi Ekinops, fournisseur leader de solutions de transmission optique de nouvelle génération, pour son nouveau réseau DWDM longue distance à travers l’Afrique du Sud, le Zimbabwe et la Zambie. Le réseau comprend les plus longues sections optiques ininterrompues du continent.

Le nouveau réseau optique de Liquid Telecom s’étend sur plus de 2 500 km et a été construit pour satisfaire à la demande croissante en bande passante dans la région et pour répondre au besoin d’un réseau de transmission ultra longue distance. Cette extension du réseau panafricain de Liquid Telecom permettra d’amener Internet dans des zones ayant besoin d’un accès haut débit fiable.

Le nouveau réseau prend en charge plusieurs longueurs d’onde 10G et peut supporter beaucoup d’autres services 10G et 100G.

Liquid Telecom a construit le plus grand réseau à fibres optiques d’Afrique, qui va du nord de l’Ouganda au Cap. Au total, son réseau à fibres optiques panafricain qui a été récompensé par un prix s’étend sur plus de 13 000 km à travers le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, la Zambie, le Zimbabwe, le Botswana, la République démocratique du Congo, le Lesotho et l’Afrique du Sud. Le réseau à fibres optiques de Liquid Telecom est le premier à traverser les frontières et couvre des zones économiques qui connaissent les croissances les plus rapides en Afrique où aucun réseau fixe n’existait auparavant.

Cette année, lors de la cérémonie de remise des prix Global Telecoms Business Innovation, Liquid Telecom et Ekinops se sont vus remettre le prix de la « Meilleure innovation en infrastructures de réseau fixe » pour leur travail commun qui a permis de construire les plus longues liaisons optiques d’Afrique sur une seule portée. Ils ont déployé avec succès des sections optiques qui couvrent plus de 310 km sans sites d’amplification en ligne.

Les réseaux optiques longue distance typiques nécessitent un site d’amplification tous les 100 km pour amplifier le signal. Dans les zones rurales d’Afrique, avec leurs grands espaces ouverts où la distance entre les villes peut être supérieure à 400 km, cela constitue un problème majeur. Les coûts de construction d’un site d’amplification tous les 100 km, y compris les coûts du générateur d’électricité, de la sécurité du site et des routes d’accès au site, sont énormes.

C’était le principal défi auquel était confronté Liquid Telecom et c’est l’une des raisons pour lesquelles Liquid Telecom a choisi Ekinops, une société spécialisée dans les longues distances grâce à sa technologie de codes correcteurs d’erreurs, DynaFEC®.

Avec des sections normales, le réseau aurait nécessité seize sites d’amplification mais grâce aux longues sections, Liquid Telecom a pu réduire leur nombre à cinq.

source : http://www.ekinops.net/fr/communiques-de-presse/liquid-telecom-deploie-un-nouveau-reseau-optique-en-afrique-en-utilisant-la-technologie-dwdm-longue-distance-d-ekinops?utm_content=buffer361d9&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

Repost 0
Commenter cet article