Bruxelles se met à l’heure du digital

Publié le 8 Octobre 2015

Il existe une mouvance dans le digital pour donner une place aux femmes dans ce secteur qui est resté jusqu’ici majoritairement masculin et encore assez machiste

Maxime Samain, organisateur de la Brussels Digital Week

Bruxelles se met à l’heure du digital

www.brusselsdigitalweek.be

Une trentaine d’événements consacrés au digital sont prévus dans le cadre de la première édition de la Brussels Digital Week.

À l’instar de ce qui se fait déjà dans d’autres capitales européennes, une trentaine d’événements consacrés au digital se tiendront aux quatre coins de la Région bruxelloise pendant une dizaine de jours. En effet, la toute première édition de la Brussels Digital Week se déroulera du 9 au 18 octobre, avec pour objectif la mise en lumière des atouts de Bruxelles en tant que future capitale digitale.

Ainsi, cet événement mis sur pied par Digimedia, un magazine spécialisé dans l’actualité digitale internationale, s’adressera tant aux professionnels du secteur qu’au grand public au travers de conférences, ateliers et de diverses séances d’initiations.

Un volet dédié aux start-up permettra, par exemple, à des entrepreneurs en herbe de lancer leur business en un seul week-end. Le vendredi, les participants présenteront leurs meilleures idées afin de convaincre d’autres personnes de rejoindre leur équipe. Le samedi et le dimanche, les équipes se concentreront sur le développement d’un prototype qui sera évalué par un jury d’experts à la fin du week-end.

D’autres sessions permettront notamment d’en savoir plus sur la façon d’exporter une start-up à l’étranger, grâce à des témoignages d’entrepreneurs ayant réussi ce pari et en présence de Brussels Invest Export. Des ateliers davantage destinés au grand public pour créer sa page Internet en une heure ou améliorer sa visibilité en ligne sont également au programme.

Une journée sera spécialement dédiée aux femmes avec, entre autres, une conférence pour savoir comment augmenter la présence des femmes dans ce secteur et un atelier consacré au codage. "Il existe une mouvance dans le digital pour donner une place aux femmes dans ce secteur qui est resté jusqu’ici majoritairement masculin et encore assez machiste ", explique Maxime Samain, organisateur de la Brussels Digital Week.

Citons encore le salon organisé par la Ligue Braille, qui mettra en avant les technologies digitales permettant de faciliter la vie des personnes aveugles et malvoyantes. Enfin, plusieurs animations sont prévues pour les établissements scolaires. Ainsi, des élèves de troisième et de quatrième primaire auront l’occasion de découvrir le potentiel de l’impression en 3D au travers de sessions interactives et ludiques.

source : http://www.dhnet.be/regions/bruxelles/bruxelles-se-met-a-l-heure-du-digital-56140c5535700fb92f7bc410

Repost 0
Commenter cet article