OOKAWA source d'info à l'origine du dépôt de plainte de Free contre Numericable-SFR ! Dare to be better ? Ok !

Publié le 7 Novembre 2015

Chaque nouveau mois qui passe renforce la capacité du Blog OOKAWA à faire émerger l'info promue par sa voie éditoriale.

Nous réussissons à ce point à faire paraître l'info. sur le Web que nous proposons à présent des services de valorisation d'articles et de positionnement sur les moteurs de recherche.

L'éditeur OOKAWA

OOKAWA source d'info à l'origine du dépôt de plainte de Free contre Numericable-SFR ! Dare to be better ? Ok !

« Fausse fibre » : Free attaque en justice Numericable-SFR

Orange et Free reprochent à Numericable-SFR d’utiliser à tort l’appellation « fibre » pour vendre ce qu’ils considèrent être du câble amélioré.

Vrai fibre ou fausse fibre ? Depuis plusieurs mois, Orange et Free reprochaient à Numericable-SFR d’utiliser à tort l’appellation « fibre » pour vendre ce qu’ils considèrent être du câble amélioré. Ce sera à la justice de trancher la question. Selon une information de L’Express , l’opérateur Free a déposé plainte cet été contre Numericable-SFR pour concurrence déloyale.

Tout l’enjeu de cette guerre ouverte entre les opérateurs réside dans la définition de l’appellation « fibre ». Numericable utilise la technologie FTTB (fiber to the building), ce qui signifie qu’il tire la fibre optique jusqu’en bas de l’immeuble, puis utilise le câble coaxial pour pénétrer dans les appartements. Une méthode différente, et moins longue et coûteuse, que Orange et Free : ceux-ci installent la fibre jusque dans le logement, d’où l’appellation FTTH (fiber to the home).

Des débits similaires

Différentes, ces deux technologies n’en offrent pas moins une qualité de débits similaire, se défend Numericable, qui avance que pour l’utilisateur, l’important n’est pas la technologie utilisée.

En septembre, invité du forum « Telco & Digital » des Echos, Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, avait fait part de sa « préoccupation » sur les termes employés par les opérateurs télécoms pour parler de la fibre. « Je m’interroge sur le fait que certains opérateurs puissent utiliser le mot de fibre optique de manière très libre, sans qu’il y ait de règles du jeu claires qui soient posées », notait-il, précisant que l’Arcep avait fait le choix d’utiliser l’expression « câble coaxial », plutôt que « fibre coaxiale ».

La balle est dans le camp du gouvernement. Un arrêté ministériel a été rédigé cet été pour encadrer l’utilisation du mot fibre dans la communication des opérateurs. Il est encore en consultation.

Interrogés sur cette plainte par L’Express, ni Iliad, ni Numericable-SFR n’ont souhaité faire de commentaires, précise L’Express.

source : http://m.lesechos.fr/tech-medias/fausse-fibre-free-attaque-en-justice-numericable-sfr-021450452595.htm

cherchez "arnaque fibre" sous Google

cherchez "arnaque fibre" sous Google

Repost 0
Commenter cet article