Le groupe américain Yahoo ne cache plus la possibilité d'une vente

Publié le 11 Avril 2016

Le groupe américain Yahoo ne cache plus la possibilité d'une vente

Le groupe américain Yahoo ne cache plus la possibilité d'une vente

Le quotidien britannique Daily Mail, associé à des partenaires financiers, s’intéresse au rachat, partiel ou non, du géant d’internet. Yahoo serait également dans le viseur de l’opérateur Verizon et de Microsoft. Le groupe américain, en difficulté, ne cache plus la possibilité d’une vente.

Le groupe de presse britannique Daily News serait candidat à la reprise de Yahoo, selon le Wall Street Journal. La société mère du Daily Mail mènerait des discussions avec «plusieurs» fonds d'investissement «en vue d'une possible offre sur Yahoo», rapporte le journal économique américain. L’offre du Daily Mail & General Trust prendrait deux formes.

  1. Première possibilité citée par le Wall Street Journal: un fonds acquerrait les activités internet du groupe et fusionnerait les activités médias et information avec celles en ligne du Daily Mail. Le tout formerait une nouvelle société qui serait gérée par le quotidien britannique.
  2. Le deuxième scénario prévoit, d’un côté, l’acquisition de la totalité du cœur de métier internet de Yahoo par un fonds, et de l’autre côté, la reprise, par le Daily Mail, des activités information et médias.

Au total, le périmètre de l’opération comprendrait Yahoo Finance, Yahoo Sports et Yahoo News, mais le quotidien économique américain ne fait pas référence à la participation de 15% du géant d’internet dans le site d’e-commerce chinois Alibaba

Deuxième portail mondial

Avec un environ un milliard d’utilisateurs dans le monde, Yahoo arrive derrière Google en termes de recherche sur internet. Toutefois, le portail perd régulièrement du terrain en matière de publicité en ligne. Arrivée en 2012 pour relancer le groupe, Marissa Mayer, la présidente de Yahoo, a annoncé en février dernier un nouveau plan de restructuration, considéré comme celui de la dernière chance.

Yahoo a annoncé en début d’année une restructuration qui va réduire ses effectifs de 15%.

Le groupe n'écarte plus la cession d'aucun actif, y compris son cœur d'activité, à savoir le portail internet.

L’opérateur américain Verizon, qui a déjà racheté un autre ancien pionner d’Internet, AOL, pourrait aussi déposer une offre à Yahoo.

Microsoft a aussi discuté avec des fonds d'investissement sur le financement d'un rachat, selon des sources citées par le Wall Street Journal, qui confirme aussi l'intérêt des fonds KKR et TPG. Les candidats au rachat de certains actifs de Yahoo ont jusqu'au 18 avril pour faire une offre.

source : http://www.strategies.fr/actualites/medias/1038019W/ce_matin.html

StatCounter Global Stats - PVP

StatCounter Global Stats - PVP

Repost 0
Commenter cet article