Imaginez une batterie qui aurait 400 ans de durée de vie

Publié le 29 Septembre 2016

Imaginez une batterie qui aurait 400 ans de durée de vie

Imaginez une batterie qui aurait 400 ans de durée de vie et qui pourrait supporter 200.000 recharges au lieu des 7.000 actuelles !

Ne plus jamais changer les batteries de nos appareils, ça sera bientôt possible. Comment ? Grâce à la découverte de Mya Le Thai, une étudiante américaine

La nouveauté est prodigieuse : une batterie qui se recharge plusieurs centaines de milliers de fois et qui aurait une durée de vie de 400 ans ! C’est une avancée considérable qui permettrait de lutter contre la pollution et l’obsolescence programmée. Une technologie découverte par hasard par une étudiante américaine.

Grâce à cette invention, on pourrait ne plus jamais changer les piles dans nos appareils électroniques.

Cette batterie est composée de nanofils. Ces fils sont des milliers de fois plus fins que des cheveux ! Ils sont donc très fragiles. Ils se dégradent au moindre contact et seraient donc inutilisables industriellement. Comment faire ? Mya Le Thai, une étudiante en doctorat de l’Université de Californie à Irvine, a trouvé par inadvertance la solution en déposant du gel de plexiglas sur les nanofils. Les chercheurs ont alors constaté que ces fils microscopiques devenaient bien plus résistants recouverts de cette matière.

Cette batterie expérimentale a été testée pendant trois mois. Les résultats sont prometteurs. Reginald Penner, président du département chimie de l’université, explique :

Mya a découvert qu’en utilisant ce gel, cette batterie pouvait supporter plusieurs centaines de milliers de recharges sans aucune perte de capacité !

Reginald Penner, président du département chimie de l’université de Californie à Irvine

Dans cette vidéo Mya donne plus d’informations techniques sur cette découverte :

In the race to make more efficient batteries, scientists would like to pack together tiny nanowires that could be charged many times over. A team from University of California, Irvine, has coated these nanowires with plexiglas-like-gel, and found that they last much longer than other or uncoated nanowire batteries. Researcher Mya Le Thai explains.

Un dispositif habituel supporte au maximum 7 000 recharges, celui testé par Mya a supporté 200 000 recharges ! Une amélioration extraordinaire.

source : http://positivr.fr/batterie-rechargeable-indefiniment-400-ans-obsolescence-programmee/​

Repost 0
Commenter cet article