Les revenus publicitaires mobiles pâtissent du temps de chargement

Publié le 12 Septembre 2016

Les revenus publicitaires mobiles pâtissent du temps de chargement

Mobile speeds matters

Les revenus publicitaires mobiles pâtissent du temps de chargement

50% des mobinautes s’attendent à ce qu'une page web mobile se charge en moins de deux secondes, selon une étude publiée par Double Click, la régie publicitaire de Google.

Problème: 77% des sites mobiles mettent plus de dix secondes à s'afficher avec une connexion 3G.

D'ailleurs, toujours en 3G, le temps de chargement moyen est de 19 secondes.

En 4G, le résultat est à peine meilleur: il faut 14 secondes pour que la page d'accueil d'un site apparaisse totalement à l'écran.

Cette lenteur a des conséquences désastreuses, toujours d'après l'étude de Double Click: 53% des visites sont susceptibles d’être abandonnées si la page met plus de 3 secondes à s'afficher. Et, par ricochet, cela a un impact important sur les revenus publicitaires: les pages web mobiles qui se chargent en 5 secondes engrangent jusqu’à deux fois plus de revenus et ont une visibilité publicitaire 25% plus importante que celles qui s'affichent en 19 secondes. Enfin, quand la page se charge vite, les sessions sont 70% plus longues.

source : https://www.doubleclickbygoogle.com/articles/mobile-speed-matters/​

Repost 0
Commenter cet article