Solaire, hydro et méthane : l'appétit d'Apple pour les centrales énergétiques

Publié le 19 Septembre 2016

Solaire, hydro et méthane : l'appétit d'Apple pour les centrales énergétiques
Solaire, hydro et méthane : l'appétit d'Apple pour les centrales énergétiques

Solaire, hydro et méthane : l'appétit d'Apple pour les centrales énergétiques

Les projets énergétiques d’Apple se multiplient, que ce soit dans le solaire, l’hydroélectrique ou le méthane. Pour assurer son indépendance énergétique ou la firme pense-t-elle à l’après iPhone ?

Les deux actualités majeures qui concernent Apple ces derniers jours n’ont rien à voir avec la disparition supposée de la prise jack des iPhone ou une éventuelle voiture autonome. Non, les annonces concernent l’énergie puisqu’à un jour d’intervalle Apple a monté une division baptisée Apple Energie LLC pour revendre les surplus énergétiques de ses fermes solaires de Californie et du Nevada, mais elle s’est aussi vue octroyé le droit de construire une centrale au méthane dans le Nevada comme le relève 9to5Mac. De quoi tenir ses engagement énergétiques que la forme s’est fixé, et peut-être bien plus.

D’abord le solaire

Située à Cupertino en Californie – un coin où il fait beau – Apple a d’abord beaucoup investi dans le solaire. Au USA bien sûr, dans son état d’origine ou au Nevada, état américain très ensoleillé lui-aussi et connu pour son désert, mais aussi en Chine, où la firme fait fabriquer l’essentiel de ses produits électroniques.

Mais outre ce savoir-faire solaire, la firme a diversifié ses sources énergétiques en investissant en 2014 dans un barrage hydroélectrique dans l’Oregon, un état peu ensoleillé mais dans lequel de nombreux géants tels Amazon ou Facebook possèdent des centres de données. Le barrage d’Apple a justement pour but d’alimenter, en partie, un de ses datacenters.

Déchets = méthane = énergie

Le projet de Caroline du Nord concerne non pas une centrale à eau ou solaire, mais une centrale à biogaz (essentiellement du méthane) qui devrait alimenter un de ses nombreux centres de donnée – Apple s’est donné comme objectif d’utiliser 100% d’énergie verte pour ses serveurs. Le méthane ou CH4 pour les intimes, est un gaz produit notamment par la décomposition des déchets organiques, ou par nos amis les ruminants via leurs pets et rots.

Apple s’est donné comme objectif d’utiliser 100% d’énergie verte pour ses serveurs


Or, libéré dans l’atmosphère en grandes quantités, le méthane contribue très fortement à l’effet de serre. Mais si le flux est contrôlé – ce qui est sensément le cas dans le cadre d’une centrale – ce gaz a ceci d’intéressant que sa combustion complète ne consomme que de l’oxygène et ne génère que de l’eau et du CO2, un gaz dont l’effet de serre est nettement moins important que celui du méthane.

Solaire, hydro et méthane : l'appétit d'Apple pour les centrales énergétiques

La centrale est de taille modeste et semble être la première incursion d’Apple dans le domaine de la transformation de déchets en énergie.

Mais les investissements de la firme à la pomme dans tout ce qui touche à la production d’électron laisse à penser qu’elle doit songer à un peu plus que fournir de l’énergie aux serveurs d’iTunes…

source : http://www.01net.com/actualites/solaire-hydro-et-methane-l-appetit-d-apple-pour-les-centrales-energetiquesbr-983342.html

Repost 0
Commenter cet article