Ce que contient le Dark Net - Peut-il se faire pirater ?

Publié le 9 Novembre 2016

Ce que contient le Dark Net

Ce que contient le Dark Net

Vous pensez que vous connaissez bien ce que contient Internet ? Les sites comme Facebook, Amazon, et Instagram ne représentent que une toute fine surface de l'internet. Il y a tout un monde dans le "Deep Web" ou le "Web Profond".

Google n'indexe que environ 16% du contenu de l'Internet qui contient approximativement 1.000 Milliards de pages Web.

Donc la grande majorité du web est invisible de notre utilisation quotidienne, et voilà ce qu'elle contient:

C’est un endroit où l’information en ligne est protégée par un mot de passe, nécessite des payements, ou nécessite un logiciel spécial pour y accéder.

Selon certaines estimations, le Deep Web est 500 fois plus grand que la surface du Web qui est visité par la plupart des internautes en faisant des recherches chaque jour.

Selon une étude publiée par la revue "Nature", Google n’indexe pas plus de 16% de la surface du Web visible et ignore tout le Web Profond. Toute recherche sur Google fournit donc seulement 0,03% des informations qui existent en ligne (donc 1 page sur 3000 existantes).

C’est comme la pêche que vous faites dans les deux premiers mètres de l’océan en ratant tout ce qui est en dessous. Le web ne contient pas seulement les informations liées à certaines bases de données comme celles de l’office américain des brevets ou comme les données du big data. Mais il contient aussi un autre monde caché, une communauté pas négligeable où des acteurs malveillants s’unissent dans un but commun pour faire des activités douteuses.

Bienvenue sur le Dark Net, la face sombre d'internet, un vaste espace numérique caché où des pirates, des bandits, des terroristes, des pédophiles l’utilisent pour exercer leur activités. Vous trouverez dans ce qui suit, des échantillons des produits et des services disponibles dans les plus sombres recoins de l’Internet.

 

Des choses que vous pouvez acheter

1. Médicaments

Des particuliers ou des marchands vendent des quantités de médicaments qui nécessitent des ordonnances. Tous les types de médicaments sont disponibles dans le web profond. Maintenant il y a des Hypermarchés de médicaments, qui ont gagné 200 millions de dollars en 2 ans.

2. Fausse monnaie

De l’argent faux qui varie considérablement en qualité et en coût, en euros, en livres sterlings et en yens, sont tous disponibles. Six cents dollars, vous apporte 2 500 dollars. Les Etats-Unis, a promis de vérifier la monnaie avec les rayons ultraviolets mais difficile de tout contrôler.

3. Faux papiers

Passeports, permis de conduite, papiers de citoyenneté, faux Id, diplômes d’études, les documents d’immigration, et même des passeports diplomatiques, des cartes d’identité … sont disponibles dans le web profond. Un permis de conduite Américain coûte environ $200, tandis qu’un passeport des Etats-Unis ou du Royaume-Uni coûte quelques milliers de dollars.

4. Armes à feu, Munitions et Explosifs

Les armes comme les armes de poing et les explosifs C4 existent dans le Web profond. Les vendeurs expédient leurs produits protégés dans des paquets spéciaux pour éviter les rayons X ou envoient les composants d’armes cachées dans les jouets, les instruments de musique, ou électroniques.

5. Tueurs à gages

Les fournisseurs de services font de la publicité “Des solutions permanentes aux problèmes communs.” Pour tout, allant des rancunes privées jusqu’à des assassinats politiques, ces mercenaires utilisent le Bitcoin comme moyen de paiement et fournissent des preuves photographiques de l’acte.

6. Organes humains

Dans les coins sombres du Web, une dynamique et horrible marché noir des organes humains prospère. Les reins coutent 200 000$, les cœurs 120 000$, les foies 150 000$, et une paire de globes oculaires 1 500$.

 

Les ressources des crimes organisés sur Internet

1. Crypto-monnaie

L’argent numérique, comme le Bitcoin et Darkcoin est un système de paiement qui fournit un système pratique et libre aux utilisateurs pour dépenser de l’argent en ligne tout en gardant leurs identités réelles cachées.

2. Service d’hébergement Bulletproof

Certains hébergeurs de sites web dans des endroits comme la Russie ou l’Ukraine acceptent tous les contenus, sans tenir compte de l’identité réelle des clients, acceptent les paiements anonymes en Bitcoin, et ignorent régulièrement les demandes d’application de la loi.

3. Cloud Computing

Par l’hébergement de leurs malware criminels chez des entreprises de bonne réputation, les pirates sont beaucoup moins susceptibles de voir leur trafic bloqué par les systèmes de sécurité. Une étude récente a indiqué que 16% de la production mondiale de logiciels malveillants et des attaques informatiques ont pour origine le Cloud d’Amazon !

4. Crimeware

Les criminels, avec peu de connaissances, peuvent acheter tous les outils dont ils ont besoin pour identifier les vulnérabilités d’un système, commettre un vol d’identité, de compromettre les serveurs, et de voler des données. En 2013, un pirate avec un kit d’outils seulement a envahi le système du point de vente de la chaine de magasins américain "Target".

5. Louer des pirates informatiques

Des groupes de cybercriminalité organisée externalisent des pirates pour location. Le groupe chinois "Hidden Lynx" possède jusqu’à 100 cybercriminels professionnels dont certains sont connus par avoir piraté les systèmes Google, Adobe, et Lockheed Martin.

6. Centres d’appels multilingue crime

Les employés jouent toute duplicité que vous voulez, comme la prestation des références de travail et éducatifs, initier des virements, et déblocage de comptes piratés. Les appels coûtent environ 10$.

 

Comment accéder au Web Profond ?

1. Navigateur anonyme

Le navigateur "Tor" est l’un des logiciels les plus connus qui offre une passerelle vers le Web Profond. Tor redirige les signaux à travers quelque uns de ses 6 000 serveurs pour masquer l'origine d'une demande de page, rendant le suivi des traces des clics sur les produits illicites impossible. Tor utilise des pages secrètes avec les suffixes plutôt que .com, qui ne sont accessibles qu’avec un navigateur Tor.

2. Moteurs de recherche secrets

En mi-2014, un hacker a créé Grams, le premier moteur de recherche pour le Web Profond. Grams permet aux criminels de faire de la recherche de drogues, d’armes, et le vol des comptes bancaires à travers des multiples sites cachés. Il inclut même l’option de recherche «J’ai de la Chance» et les publicités ciblées où les trafiquants de drogue font de la concurrence pour les clics. En résumé le Google du Dark Net !

3. Wikis criminels

Soigneusement organisés, les wikis listent des sites cachées par catégories comme : les pirates, virus, drogues. La description de chaque lien aide les nouveaux arrivants curieux à trouver les éléments illicites.

4. Chambres de discussions cachées

Tout comme dans le monde réel, les cybercriminels cherchent à obtenir le meilleur matériel avant de procéder. Un réseau accessible seulement par invitations comme les chambres de discussion et les forums, cachés derrière des adresses Web alphanumériques non listées, permet à accéder aux cercles les plus criminels.

 

Pour finir

Il ne faut pas non plus diaboliser le Dark Net, ce n'est pas qu'un espace "dangereux", car cette partie réputée d'être malveillante sert aussi aux activistes, aux journalistes, ou aux personnes a risques de pouvoir communiquer anonymement et pouvoir échanger des données de façon à ce qu'ils ne soient pas facilement localisables.

Le Dark Net reste donc un espace libre qui est un reflet numérique de nos sociétés réelles et de ses dérives.

source : http://www.aurone.com/actualites/securite-et-piratage/la-plupart-du-web-est-invisible-pour-google-ce-que-contient-le-dark-net.html

Repost 0
Commenter cet article

custom essay writing service 12/11/2016 06:40

I just stumbled upon your blog and wanted to say that I’ve really enjoyed reading your blog posts. In any case I’ll be subscribing to your feed and I hope you post again soon. Please keeps it good posting! Thanks you so much, I appreciate your work.