Unity, un outil de création de jeux vidéo à la portée de tous

Publié le 7 Novembre 2016

La facilité pour les développeurs d’exporter leurs jeux sur plusieurs plateformes en une fois, et ce sans avoir à changer quoi que ce soit selon ces plateformes

Akouvi Ahoomey, responsable de développement commercial, Unity

Unity, un outil de création de jeux vidéo à la portée de tous

Ce nom ne vous dit peut-être rien. Pourtant, si vous jouez régulièrement aux jeux vidéo, il est probable que vous ayez déjà eu entre les mains un titre développé avec ce logiciel.

Unity est ce que l’on appelle un "moteur de jeu". Cet outil pour les développeurs leur permet de combiner tous les éléments composant un jeu (images, vidéos, animations de personnages, interactivité) et de les compiler pour donner vie au projet final : le programme prêt à être jouer.

 

Créé à l’origine pour pallier au manque d’outils de développement de jeux pour Mac, Unity séduit peu à peu les développeurs PC.

Lorsque ses 3 créateurs décident de rendre l’outil disponible pour Windows, la communauté grandit alors rapidement. De nombreux tutoriels et cours voient le jour. La simplicité et la convivialité du logiciel aidant, le nombre de jeux développés avec Unity explose. 10 ans plus tard, en 2014, la société compte 500 employés à travers le monde et des partenariats avec tous les grands acteurs du secteur.

Il n’y a pas de grands secrets derrière ce succès, comme nous le confie Mathieu Muller, ingénieur de terrain pour le logiciel : "Unity a le double avantage d’être simple d’utilisation et très abordable niveau coût, contrairement à la concurrence dont les licences d’utilisation peuvent parfois atteindre le million de dollars".

Le prix est certainement un atout : à 1500 $ la licence, voire même la gratuité pour la version light, on comprend que l’aventure du développement de jeux ait pu tenter près de 3,3 millions de créateurs en herbe ou chevronnés. Les possibilités de création et de styles de jeux étant quasi-infinies, il n’est pas étonnant de constater que près d’un développeur de jeux sur deux ait choisi Unity (soit 47% du marché).

1 jeu, 17 plateformes

L’autre force d’Unity selon Akouvi Ahoomey, responsable de développement commercial, réside dans "la facilité pour les développeurs d’exporter leurs jeux sur plusieurs plateformes en une fois, et ce sans avoir à changer quoi que ce soit selon ces plateformes".

Il est en effet possible de distribuer son jeu sur 17 plateformes en un clic, un véritable tour de force quand on sait à quel point développer sur plusieurs machines en même temps peut se révéler être un casse-tête. L’éventail est large, il va des téléphones fonctionnant sous Android ou sous iOS, en passant par les tablettes, sans oublier les consoles de toute dernière génération que sont la Playstation 4 et la XboxOne.

Des jeux mais pas que…

La liste des jeux développés grâce à Unity est longue, ne parlons que des plus célèbres : Threes, le jeu de réflexion au design épuré, Subway Surfer et Temple Run, jeux de course à pied en vue arrière, Plague Inc. où le joueur incarne ni plus ni moins qu’un virus bactériologique qui doit contaminer la planète, Monument Valley, jeu de réflexion mainte fois récompensé, véritable ode aux illustrations d’Escher, HearthStone, jeu de cartes aux 20 millions de joueurs à travers le monde.

Unity, un outil de création de jeux vidéo à la portée de tous

La qualité du rendu 3D et l’interactivité nous permettent de livrer à nos clients des présentations immersives de leurs projets, dans lesquelles ils peuvent naviguer facilement, le tout sur leurs tablettes. Ils peuvent ainsi profiter des moindres détails des projets et les consulter où qu’ils soient, ce qui n’est pas toujours possible avec une maquette classique en balsa

co-fondateur Christophe Robert du studio d’architecture Stereograph

Parmi tous ces jeux, certains poussent les limites du moteur très loin pour le plaisir des yeux, comme Republique, jeu d’infiltration dont le design n’a rien à envier aux super-productions des grands studios, ou pour le plaisir de la narration comme Gone Home qui emmène le joueur explorer une maison dans les années 90 à la recherche d’une sœur disparue.

Devant l’abondance de jeux et les possibilités offertes par Unity, il était normal que d’autres secteurs lorgnent du côté du moteur. C’est par exemple le cas du studio d’architecture Stereograph qui met Unity au cœur de chacune de ses présentations, comme en témoigne le co-fondateur Christophe Robert : "La qualité du rendu 3D et l’interactivité nous permettent de livrer à nos clients des présentations immersives de leurs projets, dans lesquelles ils peuvent naviguer facilement, le tout sur leurs tablettes. Ils peuvent ainsi profiter des moindres détails des projets et les consulter où qu’ils soient, ce qui n’est pas toujours possible avec une maquette classique en balsa".

Les qualités d’Unity n’ont pas échappé non plus au monde de l’Art. Ainsi Pia Myrvold, artiste norvégienne, a mis l’interactivité au centre de sa dernière exposition, Art Avatar, en proposant aux visiteurs de manipuler des sculptures numériques à l’aide d’Unity. 

source : http://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/unity-un-outil-de-creation-de-jeux-video-a-la-portee-de-tous_37862

OOkawa - Dare to be better ? OK !Ookawa-Corp blown by B'Digital, powered by B'Leader, spread by B'Sociable, amplified by B'Press, illustrated by B'360, energized by New3S, hosted by 3DWC.biz

Repost 0
Commenter cet article