KFC propose à Pekin la reconnaissance faciale pour proposer des menus en fonction de ses âge et sexe

Publié le 15 Février 2017

KFC reconnaissance faciale OOKawa

KFC a mis en place un outil de reconnaissance faciale pour proposer des menus en fonction de la tête du client

La chaîne de restaurant KFC s’est associée avec le géant de la technologie chinoise Baidu afin d’intégrer dans l’un de ses restaurants de Pékin un ordinateur doté d’un outil de reconnaissance faciale permettant non seulement de reconnaître les clients fidèles, mais aussi de leur proposer des menus en fonction de leur âge et de leur sexe.

Entrer dans une grande chaîne de restaurant et entendre une voix artificielle déclarer : « Bonjour, monsieur Martin, c’est la deuxième fois ce mois-ci que vous venez chez nous, vous nous avez manqué. Comme d’habitude ? On vous sert un menu Bucket Duo avec deux cocas ? » ne sera bientôt plus du domaine de l’imaginaire.

En Chine, l’un des restaurants KFC propose déjà un dispositif plus ou moins similaire.


Des menus à la tête du client et la reconnaissance des habitués


L’un de ses « smart restaurants » situé dans un quartier d’affaire de Pékin comprend en effet des bornes de commandes qui scannent le visage des clients. Ces bornes sont capables de reconnaître le genre et l’âge des utilisateurs et de leur proposer des menus en fonction de ces critères. Dans son communiqué de presse, KFC indique que si la borne reconnaît un homme d’une vingtaine d’années à l’heure du déjeuner, il va lui proposer de commander des ailes de poulet, un hamburger au poulet pané et un coca. Dans le cas d’une femme d’une cinquantaine d’années qui commanderait à l’heure du petit déjeuner, la borne lui proposera du porridge et du lait de soja.
Évidemment, les clients sont libres de refuser ces recommandations. D’ailleurs, ces bornes intelligentes seront capables de reconnaître les utilisateurs fidèles et de leur afficher leur historique de commande. Pratique pour commander plus rapidement si l’on prend toujours la même chose.
Reste que KFC et Baidu se gardent bien d’indiquer ce qu’ils font des données des clients qui sont passés devant ces bornes. Mon petit doigt me dit qu’elles ne resteront pas sagement stockées sur des serveurs, mais qu’elles seront analysées en profondeur par les deux sociétés et, qui sait, peut-être aussi par l’État chinois.

source : http://www.freudix.co/kfc-a-mis-en-place-un-outil-de-reconnaissance-faciale-pour-proposer-des-menus-en-fonction-de-la-tete-du-client.html

 

Repost 0
Commenter cet article