Selon une étude commanditée par THALES, 41% des entreprises chiffrent systématiquement leurs données

Publié le 16 Mai 2017

41% des entreprises chiffrent systématiquement leurs données

41% des entreprises chiffrent systématiquement leurs données

Selon une étude commandée par Thales, de plus en plus d’entreprises appliquent une politique de chiffrement systématique. En revanche, les méthodes de chiffrement diffèrent et les HSM (matériels de sécurité) ont la cote.

Pour Thales, qui a commandé cette étude au Ponemon Institute, le chiffrement est en hausse et cela tient à deux faits majeurs : l’adoption massive du cloud ainsi que la recrudescence des menaces. Selon les conclusions, on apprend que 41% des entreprises appliquent désormais une politique de chiffrement systématique.

L’étude a été menée sur plus de 5 000 personnes dans des entreprises réparties dans 12 pays y compris la France. Elle permet aussi de dégager d’autres tendances comme l’essor des offres de gestion de clés dans le cloud par exemple. «Les enjeux sont trop élevés pour que les entreprises se permettent de ne rien faire et attendent de subir une attaque avant de mettre en place une stratégie de protection des données élaborée. Le chiffrement et la gestion de clés continuent de jouer un rôle prépondérant dans ces stratégies », analyse Larry Ponemon, fondateur de l’institut du même nom. 

On apprend encore que 67% des entreprises ont opté pour deux méthodes : chiffrement des données en local avant de les envoyer dans le cloud, ou chiffrement des données dans le cloud avec des clés générées et gérées en local. 37% affirment que leur entreprise confie la gestion complète des clés et processus de chiffrement aux fournisseurs de services cloud, lit-on encore. 

Essor des modules HSM 

C’est une autre tendance mise en évidence par l’étude commandée par Thales : les HSM (« Hardware Security Module », ou Module Matériel de Sécurité) sont très demandés car « jamais les entreprises n'avaient été si nombreuses (38%) à les employer ». Parmi celles-ci, elles sont environ la moitié à posséder et exploiter ces HSM localement pour sécuriser les applications cloud. 

« L'implication des dirigeants est cruciale pour une bonne stratégie de sécurité », rappelle à juste titre John Grimm, Directeur Stratégie de sécurité pour les activités e-Security de Thales. Car, en premier lieu, les entreprises disent chiffrer leurs données pour des besoins de conformité (55%). Notons que cela va également se transformer en nécessité avec l’arrivée en mai 2018 du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). Les autres motivations sont les suivantes : protection de la propriété intellectuelle (51%), la protection des données des clients (49%) et la protection contre les menaces extérieures (49%). 

source : 

http://www.linformaticien.com/actualites/id/43733/41-des-entreprises-chiffrent-systematiquement-leurs-donnees.aspx

Rédigé par OOKAWA-Corp

Publié dans #RGPD, #chiffrement, #securite, #cryptage, #be digital, #HSM, #e-Security, #Thales, #menace, #risque

Repost 0
Commenter cet article