La blockchain IBM s’intègre dans les véhicules autonomes : eWallet peut réaliser des transactions sécurisées quasi en temps réel

Publié le 23 Septembre 2017

Equipée de l’assistant eWallet, le véhicule peut payer automatiquement les transactions aux bornes de recharge électrique. © ZF Friedrichshafen AG
Equipée de l’assistant eWallet, le véhicule peut payer automatiquement les transactions aux bornes de recharge électrique. © ZF Friedrichshafen AG

 

La blockchain IBM s’intègre dans les véhicules autonomes

ZF, UBS et IBM se sont associés pour mettre en place une plateforme ouverte de transaction, basée sur une blockchain, dédiée aux véhicules. Selon les partenaires, celle-ci devrait faire progresser le développement des véhicules autonomes

Pour faire progresser le développement des véhicules autonomes, ZF, UBS et IBM se sont associés dans l’élaboration d’une plateforme ouverte de transactions automobiles pour les services de mobilité. Celle-ci est basée sur la technologie blockchain d’IBM. Pour que le véhicule soit complètement autonome, il lui faut alors un agent électronique capable d’exécuter lui-même des tâches et d’autoriser des paiements sans intervention.

Baptisé eWallet, l’assistant gère les paiements immédiats de manière sécurisé, peut exécuter des tâches du type ouverture de coffre à bagage ou portières.

La technologie blockchain permet de synchroniser de chaque participant connecté au réseau d’utilisateurs en une base de données fiable et non modifiable. Elle veille également à ce que chaque utilisateur ait accès uniquement aux informations qu’il est autorisé à voir et à exploiter. Ainsi, eWallet peut réaliser des transactions sécurisées quasi en temps réel, sans instance centrale et sans tiers de confiance. La blockchain est mise à disposition par le IBM Cloud et mise en œuvre par Hyperledger Fabric 1.0, un cadre blockchain et un projet Hyperledger, hébergé par la Fondation Linux. Avec celle-ci, les partenaires vont mettre en place un réseau blockchain sécurisé pouvant collecter les frais de stationnement, de péage et les paiements inhérents à de futurs services, comme l’autopartage, le ravitaillement d’énergie ou les services de livraison.

A l’occasion de l’IAA, qui se déroule du 14 au 24 septembre à Francfort, de nouveaux partenaires ont rejoint la coopération : la société de gestion de parkings APCOA et le réseau de bornes de recharge de véhicules électriques ChargePoint

source : https://www.industrie-techno.com/la-blockchain-ibm-s-integre-dans-les-vehicules-autonomes.50581

Repost 0
Commenter cet article