Inauguration du tunnel le plus long du monde : le GBT - The Gothard Base Tunnel

Publié le 1 Juin 2016

Inauguration du tunnel le plus long du monde : le GBT - The Gotthard Base Tunnel
Inauguration du tunnel le plus long du monde : le GBT - The Gotthard Base Tunnel

VIDÉO - Inauguré en grande pompe ce mercredi en présence de François Hollande et Angela Merkel, le tunnel ferroviaire suisse du Saint-Gothard cumule tous les records. Traversée en sept chiffres.

Le plus long tunnel ferroviaire du monde, le Saint-Gothard, qui traverse les Alpes suisses pour raccourcir les trajets entre Milan et Zurich doit être inauguré ce mercredi 1er juin par François Hollande , Angela Merkel et Matteo Renzi, invités par les autorités helvétiques.

57 kilomètres. C'est la longueur de l'ouvrage, constitué de deux galeries ferroviaires et d'un tunnel de service qui cumulent à eux trois 151 kilomètres. Il s'agit du plus long tunnel ferroviaire du monde, devant le tunnel sous la Manche (50,5 km dont 38 km sous la mer) et que le Seikan (53,9 km) qui relie l'île de Honsu au Japon à celle d'Hokkaido.

3 heures. C'est le temps qu'il faudra désormais pour relier Milan à Zurich pour les voyageurs filant à 249 km/h dans le tunnel. Soit un gain de 45 minutes sur le temps de trajet actuel. Les trains de marchandises se contenteront de 160 km/h sous le tunnel.

17 ans. Cela peut paraître long mais le calendrier initial a été respecté. Pour compléter la liaison transalpine, il manque encore un tunnel, plus au sud, le Ceneri, de 15 kilomètres, qui doit être achevé en 2019. Cette performance réglée comme une horloge suisse contraste avec les déboires d'un autre ouvrage transalpin , le Lyon-Turin. Décidé en 2001, il devrait être percé, dans le meilleur des cas, en 2030.

11,1 milliards d'euros. C'est le coût du chantier. Une performance là aussi car le budget, placé sous la surveillance des électeurs helvétiques, n'a pas été dépassé. À titre de comparaison, même si chaque ouvrage est bien sûr unique, le projet de tunnel Lyon-Turin devrait coûter, selon les dernières estimations, 24 milliards d'euros.

550 mètres. C'est l'altitude maximale de l'ouvrage par rapport à la plaine. Autant dire qu'il y a très peu de dénivelé alors que le «tunnel du faîte» qu'empruntaient les trains jusqu'à présent pour rallier l'Italie à la Suisse grimpe jusqu'à 1151 mètres. Le dénivelé entre la porte de Bodio, l'un des accès du tunnel et son point culminant est de 237 mètres. Au-dessus de la galerie, la montagne culmine à plus de 2500 mètres.

56 mètres par jour. C'est la performance record de percement réalisée par l'un des tunneliers . C'était le 18 juillet 2009. La vitesse moyenne de creusement oscillait plutôt entre 10 et 14 mètres par jour selon les tronçons. Près des deux tiers (64%) des deux galeries ferroviaires ont été forées au tunnelier. Le tiers restant a été excavé selon la méthode plus ancienne, à l'explosif.

417. C'est le nombre de bornes d'appels d'urgence, disposées le long des deux galeries ferroviaires.

source : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/06/01/20002-20160601ARTFIG00005-les-chiffres-fous-du-tunnel-du-saint-gothard.php

Repost 0
Commenter cet article