Transformation digitale - Transformation numerique : Les organisations doivent de fait anticiper et/ou réagir sinon ...

Publié le 25 Août 2015

Transformation digitale - Transformation numerique : Les organisations doivent de fait anticiper et/ou réagir sinon ...

La transformation digitale est un thème à la mode mais bel et bien d’actualité. L’économie elle-même devient digitale. Nous sommes en permanence connectés. Le renouvellement permanent des usages et des technologies pousse les entreprises à sans cesse se renouveler. Les organisations doivent de fait anticiper et/ou réagir en intégrant ces nouveaux enjeux à la définition de leur stratégie, leur organisation, leurs outils et leur culture. Explications.

Les idées de nouveaux produits ou services innovants naissent tous les jours. L’intégration du digital à la stratégie d’entreprise ne consiste pas seulement à avoir un site web ou bien intégrer un nouveau canal de distribution. La transformation digitale va devoir intégrer ces nouvelles technologies (cloud, big data, objets connectés…) dans l’ensemble des processus et des offres des entreprises. L’urgence est là car si les entreprises ne le font pas, leurs concurrents remporteront les parts de marché, ou pire, elles seront concurrencées par de nouveaux acteurs, ces pure players aux business models plus souples et qui n’ont pas la rigidité des structures traditionnelles et peuvent arriver sur des marchés similaires avec des technologies plus à jour et servir un produit ou un service disposant d’un bénéfice réel pour les clients.

L’exemple d’Uber dont on parle tant est significatif. En 2008, le fondateur de ce qui allait devenir Uber est à Paris pour assister au salon LeWeb ; il n’arrive pas à trouver de taxi. Uber est né, qui permet de trouver un chauffeur privé en le localisant grâce à son smartphone. Une idée de génie ? Oui ou non, mais en tout cas le premier qui l’a eue et mise en œuvre est devenu une star du web. Les entreprises se partagent un territoire désormais mondial, sont soumises à une concurrence protéiforme et ont de fait un besoin accru d’agilité.

Il faut un capitaine, un leader pour accompagner cette transformation. Le challenge le plus prégnant sera t d’avoir une vision d’ensemble pour pouvoir mener cette transformation le plus efficacement possible, allouer les ressources différemment et accompagner le changement. Car il s’agit d’un changement culturel et organisationnel plus que technologique. Le DRH a un rôle majeur car il sera en charge de filtrer les nouvelles recrues en fonction de compétences non seulement techniques mais d’un état d’esprit résolument digital. Le DRH portera aussi les nouvelles valeurs des organisations, d’ouverture et d’adaptabilité, mais il ne peut pas être seul ; il est en première ligne de cette transformation culturelle mais le leader doit être le directeur général et ce dernier doit faire preuve d’exemplarité vis-à-vis de son comité de direction et des équipes managériales. Le digital amène aussi un état d’esprit, plus entrepreneurial, et un fonctionnement autour de plus petites équipes. Il faut réinventer les règles du jeu et les façons de travailler ensemble, casser les organisations en silo, encourager l’ouverture vers l’extérieur, la veille stratégique et concurrentielle.

Le digital, c’est s’adapter ou être dépassé.

source : https://www.linkedin.com/pulse/la-transformation-digitale-d%C3%A9fense-ou-conqu%C3%AAte-judith-tripard?trk=hb_ntf_MEGAPHONE_ARTICLE_POST

Bibliographie : http://www.new3s.com/presence-visibilite-positionnement-position-leader-referencement-valorisation-differenciation-web-internet-seo-creation-be-digital-sociable-press-concept.asp

La transformation digitale, défense ou conquête?

La transformation digitale, défense ou conquête?

Repost 0
Commenter cet article